Le cafard de Ian McEwan

 

📚 Un cafard, se transforme en Premier Ministre britannique ….

Satire humoristique de la vie politique britannique, à l’heure du Brexit.

Jim Sams se voit dĂ©fendre avec son gouvernement, ex cafards, la thĂ©orie absurde, « au nom du Peuple Â», du RĂ©versalisme , circulation inversĂ©e de l’argent ( il faut dĂ©penser pour acheter un travail )

Avec le brio qu’on lui connait, Ian McEwan décrit la vie politique, ses intrigues, ses bassesses, pour au final s’en laver les mains et la quitter.

Cette « Novella Â», court rĂ©cit prĂ©sentĂ© comme une Ĺ“uvre de fiction, nous rappelle l’œuvre de Kafka, mais Ă  l’envers.

Brillant, savoureux, comique mais inquiétant.

đź“š Cela commence assez bien.

Evidemment, dès les 1 ères lignes, on ne peut que faire le parallèle avec Kafka, sauf qu’ici, la Métamorphose s’opère en sens contraire, du cafard vers l’humain, en l’occurence Jim Sams, le Premier Ministre anglais qui devient un farouche tenant du Réversalisme, soit l’inversion des flux monétaires.

Suivent quelques savoureuses satires du Brexit, des Présidents Français et Américains.

Hélas le récit s’embourbe dans des digressions politico économiques dont on ne voit pas bien la finalité.

On le saura dans les dernières pages si vous allez jusque-là ….

Le lecteur britannique y trouvera mieux son compte car plus au fait de la vie politique insulaire, faite de chausse-trappes et petites trahisons.

Sans donner le cafard, pas jubilatoire non plu

 

OPAC Détail de notice