En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant de bénéficier d'une navigation adaptée à vos usages et des données correspondant à vos centres d'intérêt. Ces derniers servent également à réaliser des statistiques de visites.

Livre&vous 2021

Le coeur synthétique de Chloé Delaume

📚 Un Prix Médicis un peu en miroir puisqu'il y est beaucoup question de maisons d'édition et de désir d'obtenir un prix.

L'auteure raconte sous forme d'une petite comédie humaine les affres d'Adélaïde, attachée de presse qui affronte les rentrées littéraires, son néo-célibat et l’approche de la cinquantaine avec une forme de désabusement enjoué. Elle cherche de façon compulsive à retrouver un mari et se heurte à des hommes toujours décevants. Rongée par la peur de la solitude et de la vieillesse, elle chemine vers l’indépendance émotionnelle. Et pour cela il lui reste la sororité, cette fraternité au féminin qui lui permet de prendre un peu de distance.

C'est aussi un roman d’amitié entre femmes, plus que d’amour, qui réaffirme l’engagement féministe de l'auteure.

Dans l'océan socio-culturel très prégnant généré par « Me-too » ou « Balance ton porc » le roman de Chloé Delaume s'y love avec un plaisir évident. « Un cœur synthétique » est tout à fait dans l'air du temps. C'est peut-être ce qui justifie son prix. Parce que pour le reste, on est loin d'un petit bijou littéraire.

Ça s'avale. Parce que c'est facile à lire, parce que l'écriture est fluide avec une note toujours bienvenue du coté humoristique. Ça m'a même fait penser au style de « Elle » la revue. Ce qui n'est pas tout à fait un compliment...Dans un interview, Chloe Delaume évoque son envie de faire de ce livre « un objet pop » comme une forme de divertissement populaire et branché. Et bien c'est réussi.

 

Auteur(s) Delaume, Chloé (Auteur)
Titre(s) Le coeur synthétique [Texte imprimé] / Chloé Delaume.
Editeur(s) Paris : Seuil, DL 2020.
Résumé Après une rupture, Adélaïde, 46 ans, vit avec difficulté son célibat tout en culpabilisant de ne pas gérer sa solitude comme une véritable féministe. Elle tente d'oublier sa détresse via son travail dans une grande maison d'édition ou en sortant avec ses amies. Un roman sur les difficultés d'une quadragénaire résolue face aux statistiques qui voudraient la condamner à rester seule.
Notes Livre&vous 2021 : Un Prix Médicis un peu en miroir puisqu'il y est beaucoup question de maisons d'édition et de désir d'obtenir un prix. L'auteure raconte sous forme d'une petite comédie humaine les affres d'Adélaïde, attachée de presse qui affronte les rentrées littéraires, son néo-célibat et l’approche de la cinquantaine avec une forme de désabusement enjoué. Elle cherche de façon compulsive à retrouver un mari et se heurte à des hommes toujours décevants. Rongée par la peur de la solitude et de la vieillesse, elle chemine vers l’indépendance émotionnelle. Et pour cela il lui reste la sororité, cette fraternité au féminin qui lui permet de prendre un peu de distance. C'est aussi un roman d’amitié entre femmes, plus que d’amour, qui réaffirme l’engagement féministe de l'auteure. Dans l'océan socio-culturel très prégnant généré par « Me-too » ou « Balance ton porc » le roman de Chloé Delaume s'y love avec un plaisir évident. « Un cœur synthétique » est tout à fait dans l'air du temps. C'est peut-être ce qui justifie son prix. Parce que pour le reste, on est loin d'un petit bijou littéraire. Ça s'avale. Parce que c'est facile à lire, parce que l'écriture est fluide avec une note toujours bienvenue du coté humoristique. Ça m'a même fait penser au style de « Elle » la revue. Ce qui n'est pas tout à fait un compliment...Dans un interview, Chloe Delaume évoque son envie de faire de ce livre « un objet pop » comme une forme de divertissement populaire et branché. Et bien c'est réussi.
Sujet(s) Roman français
Indice(s) 840
Plus d'informations